AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Neko | Uc*

Aller en bas 
AuteurMessage
Neko Tsumetai

avatar

Nombre de messages : 3

MessageSujet: Neko | Uc*   Sam 25 Avr - 21:28

    Nom: Tsumetai
    Prénom(s): Neko
    Surnom(s): Hakujoo
    Age: 16 ans
    Road: Lather Road
    Ambitions: Inconnues


Physique & Mental.
    Description Physique:

    Dans une pièce de quelques mètres carrés, les volets avaient été tirés, assombrissant l’endroit et cachant la silhouette installée dans le confortable fauteuil de cuir marrons. La personne semblait mal à l’aise, on pouvait entendre le bruit caractéristique de quelqu’un s’humectant les lèvres et déglutissant… En face de lui, une ombre immobile semblait être la cause de ce malaise. D’un mouvement de la tête l’ombre invita la femme en face de lui à parler, comme si elle avait le choix, comme si elle pouvait trouver une échappatoire à la pièce… jamais plus elle n’en sortirait, plus jamais elle ne verrait la lumière du jour. Mais elle ne le savait pas, elle ne se doutait de rien, pensait pouvoir s’esquiver à sa mort éminente en disant à l’ombre en face d’elle ce qu’elle savait…

    « Vous voulez que je vous le décrive ? C’est assez compliqué car il change que l’on parle de lui le jour ou la nuit, que l’on parle de lui en colère ou doux… Enfin, il est différent, différent des autres pars des détails tout d’abords. Certains parle d’âme, d’autre de sensation, mais pour mi, c’est l’aura… Il en possède une assez particulière, un mélange orthodoxe, celui d’un félin près à bondir mais aussi d’un homme tranquille, comme s’il savait contenir en lui toute sa colère, comme si ce masque froid posé sur ses raits était très simple à construire pour lui… Une apparente assurance se peints souvent sur ses traits mais ses yeux on une tristesse et une incertitude qui ne laisse pas de doute sur sa véritable apparence… Vous allez me dire que ce que je vous raconte n’a rien à voir avec son physique ? Il se pourrait bien que cela soit vrai mais, si vous ne faites pas attention à cela vous pourriez avoir du mal à vous défaire de ses tours de passe-passe, de ses changements pouvant être incroyable. »

    La femme déglutit encore une fois et abaisse la tête devant le regard semblant inquisiteur de ce qui se trouve devant elle…

    « Ne vous énervez pas ! Je vais continuer dans un registre plus concret. Il y a quelque chose de marquant chez lui, ce qui fait qu’il peut être reconnaissable entre mille, sa taille. Il est petit, vous me direz que pour un japonais de son âge mesurer 1m55 est normale mais je pense qu’il n’existe pas énormément de personne « comme lui » qui font cette taille. Comme vous pouvez le deviner, cette petite taille induit un gabarit frêle, et une carrure d’enfant qui le font ressembler à une fille. Il faut dire qu’il a un fort côté efféminé qu’il aime cultiver à certaines occasions. Peau pâle, attitudes maniérées, une démarche légère et gracieuse que l’on retrouve dans sa façon de… Comment disent-ils déjà… Rider ? Enfin, son visage est plutôt fin et triangulaire, son menton un peu agressif. Sa bouche vermeil est fine, donnant envie de donner un baiser à ses deux lèvres rouges pâles qui reste souvent figés dans une expression froide ou dans une moue moqueuse. Lorsque l’on remonte, un nez fin passe inaperçu et donne envie de ce plonger dans ses yeux. Ah, je vais devoir encore vous agacer… Parler de ses yeux est impossible sans être charmé… Ses yeux là sont souvent froids, quelques fois une flamme de motivation s’allumera et le poussera en avant… Mais souvent, en les regardant attentivement, on pourra trouver cette tristesse dont l’on en connaît pas la raison et qui donne envie de le prendre en ses bras… Ses yeux noires sont profonds, comme un puits sans fond, ses eux là son cerné de cernes violâtre. Si je devais définir ses cheveux, je dirais…doux. Ils donnent envie de les caresser encore et encore… blonds et il ne les coiffe pas vraiment bien qu’ils semblent toujours être ajustés à la perfection, enfaîte, ce n’est pour lui qu’une tignasse lui arrivant presque aux épaules.»

    Elle s’arrête pour s’humidifier encore une fois les lèvres et la gorge, guettant les réactions de l’ombre qui ne semble bouger.

    « Pour parler de sa garde robe, j’emploierais le mot… Enorme. Oui, il possède une panoplie de vêtements vraiment incroyable et je me demande comme l fait pour en avoir acheté autant alors qu’il habite un deux pièces. Du sombre au coloré bien que sa préférence allant au sobre, on peut s’attendre à tout de sa parts. Le jour, il passe souvent pour un collégien modèle, vêtements scolaires parfaitement ajustés, cravate bien serrée et cartable… Sauf qu’a l’intérieur se trouve une paire de ces nouveaux rollers… Les Air Trecks. La nuit, tenues soit excentriques, soit classes, tout dépends de son humeur et parfois de ce qui lui tombe sur la main… La seule chose qui ne change jamais, c’est un casque audio qu’il porte autours du coup… Ah oui et aussi un étrange collier... Un pendentif en cuir, ovale et semblant creux… Qu’il y a-t-il à l’intérieur ? ».




    Description Morale: (7 lignes Minimum!)


    « Vous allez vraiment rien m’épargner n’est-ce pas ? Il est vraiment difficile de le décrire sur le plan psychologique car il ne montre que peu souvent ce qu’i ressent et parle encore moins de ses émotions, je vais donc essayez de vous décrire notre jeune homme par ce que j’ai entrevue de lui, par ce que j’ai entendu de lui… Tout d’abords, une autre constante ajoute à la difficulté de description de notre jeune homme… Il est lunatique. Il peut vraiment changer d’avis à tout moment, changer d’attitude, devenir agressif puis doux, vous sourire d’un air moqueur avant de devenir sérieux sans aucune raison ou encore rire avant de devenir silencieux, comme triste. C’est à ce demander s’il ne souffre pas de troubles bipolaires du comportement."

    Dr Fell, psychologue au lycée de Tokyo.

    « Neko Tsumetai ? Un cas étrange et fascinant. Cet enfant est surdoué, ça c’est sûr mais il a manifestement des problème psychologique important. Il souffre d’un blocage affectif relevant sans doute d’un manque dans son enfance. Il n’aime pas non plus être enfermé, autre composante qui donne son étrangeté. Enfin, il a une faculté d’analyse qui fait froid dans le dos, il me fait peur parfois lorsque je discute avec lui… Ah et il est aussi sociopathe...»



Un Rider.
"Ce mec me fait franchement flippé ! Il a carrement massacrer deux pauvres ados juste pour le plaisir, sans aucune expression faciale, comme si cela l'ennuyait au plus haut point! Franchement, je savais que le monde de la nuit c'était un monde de barge mais là, il ma carrement donner envie de me tirer ! Un véritable psycho!

Histoire:
Préface


    « Au cours de mes recherche sur lui, je me suis toujours étonnée d’un tel secret, d’autant d’intrigue autours d’un si jeune homme. Il faut dire que sa famille est l’une des plus grosse puissance économique japonaise ainsi que descendante d’un grand seigneur de guerre. .. Autant dire qu’elle sait préserver ses membres et leurs disgracieuses petites actions. Enfin, savait, il ne reste maintenant de cette grande famille qu’un tas de cendre fumant ou certaines braises brillent encore comme des diamants. J’ai retrouvé la Sage-Femme qui l’avait vu naître… Autant vous dire que la découverte à été étrange. Lorsqu’il est sortit du ventre de sa mère, il n’a poussé aucun cri, n’a aucunement pleurer, elle m’a raconté qu’il la regardait d’un air froid et calme, regardant autours de lui avec une curiosité étrange… elle est maintenant interné à l’hôpital psychiatrique de Tokyo… Elle pense qu’il est le diable. Elle m’a aussi confié quelque chose qui devrait peut-être vous intéressé, enfaîte, je n’en sait rien… Mais… Au départ il n’y avait pas qu’un seule enfant mais deux ! Oui, des jumeaux… »

    Elle prit l’eau qui était présente dans le gobelet près d’elle, appréciant la texture plastifié du contenant, sentant les anneaux sous ses doigts puis but une petite gorgé, sa gorge asséchée buvant avec avidité la providentiel essence vital. Se raclant ensuite la gorge, elle continua.

    « On perds étrangement trace d’un second enfant pourtant. Après la maternité, il n’existe qu’un seul fils Tsumetai, votre intéressé justement. En cherchant bien, j’ai retrouvé un des majordomes de la famille qui allait mourir dans un hôpital, il m’a confié que ce fils bénéficiait de tout les meilleurs traitements possible. Les meilleurs précepteurs et tuteur, la meilleur éducation et aussi les meilleurs soins car il était très souvent malade. Il m’a aussi donné le nom du premier tuteur de la famille… Et tenez vous bien, il paraîtrait que le jumeaux de votre Rider à été tué car la famille pensait qu’il apporterait le malheur sur la dynastie. Sacrifié pour l’hégémonie d’une famille qui allait mourir… Et sans aucun nom puisque personne ne savait qu’il existait, cela ne les gênaient pas… »

    Spoiler:
     

    L’ombre s’avança encore un peu, l’air avide d’information, on n’aurait pu voir la petite flamme de la curiosité briller en ses yeux…

    « Et c’est tout ce que je sais Mr. L’inspecteur…

    Le chapeau de l’enquêteur chargé du meurtrier de deux adolescents s’avança vers le traits de lumière qu’avait créer un trou dans le toit de la maison en ruine, découvrant son visage serieux, sa barbiche parfaitement taillée et entretenue, ses cheveux soigneusement tirés en arrière ainsi que gominé et son costume d’un ton gris pâle et légèrement défraîchi qui lui faisait respirer l’autorité et l’ordre…. Il ouvrit la boche et sa voix stricte confirma cette première impression.

    « Vous êtes sûre de ne pas vouloir faire une déposition ! je suis certains que nos services pourraient vous protéger madame… »

    Un rire cassant et ironie secoua l’ombre alors que ses fines épaules se soulevait avec grâce.. la femme riait de nervosité…

    « Mademoiselle…. J’ai déjà pris énormément de risques en vous rencontrant ici…”

    L’homme était déjà partit depuis longtemps lorsque la silhouette se leva doucement de son siège, faisan crisser le cuir sous elle et entrant en contact avec la douceur de cette matière, Prenant un dissolvant dans son sac, la pâle ombre se passa un Cotton sur le visage, l’odeur d’alcool à quatre-vingt-dix se fit forte entre les quatre murs étroits et la silhouette s’avança vers le jet de lumière…
    Une main s’accrocha aux cheveux de la jeune femme et les jeta au sol avec violence.


    La silhouette n’était pas une femme mais un Homme… Neko Tsumetai. Se grattant avidement ses propres cheveux blonds, il maudit intérieurement ce en quoi était fait la perruque, lui qui aimait tellement tout ce qui était doux… Enfin, il était bien obligé de le faire…
    Personne ne devait savoir.
    Jamais.

    Même s'il était obligé de lâcher des bribes d'informations... Il l'avait aiguillé sur la piste de son frère jumeaux... Mort... Assassiné par un démon aux yeux d'aciers.

    Chapitre 1 : L'enfant aux yeux d'acier...


    Un souvenirs refait surface… Comme une goutte d’eau qui viensperturber la surface d’une flaque , comme cet étrange brouillard qui viens obstruer votre vue, qui viens pour vous perdre… Des bribes, des passages, des chemins qui passe et trempasse, rapide, insaisissable… plutôt que d’essayer de les stopper, plutôt que d’essayer de les décrypter, il les laissa le submerger alors qu’il était dans ce métro, sortant de la banlieue et de son entrevue avec le flics, policier qu’il avait aiguillé loin, très loin de la vérité.

    Le Non-Existant.


    gémissements, cri perçant, naissance.

    « Un magnifique garçon ! Déjà robuste comme son père ! »


    Ah qu’il était fière en cet instant le patriarche de la famille, dans un coin, pendant que son fils et sa femme rayonnait de bonheur autours du lit d’une clinique privée extrêmement coûteuse, qu’il était fière de savoir que la lignée continuerait après lui, que la famille s’agrandirait et deviendrait de plus en plus puissante. Il était tellement fière que ses sourcils pourtant d’habitude si froncés se déridèrent un peu et que la mince ligne qui lui servait de bouche s’incurvait un peu. Il avait pourtant la réputation d’être intraitable et irascible. Comme quoi, tout arrive.

    « Poussez vous ! Je sens une deuxième contraction, il y’en a un autre, il y’en a un autre ! »


    De la joie, de l’étonnement, tout cela passa à al colère et l’appréhension. Un deuxième ?! Non, ce n’était pas possible ! Des jumeaux ? Surtout pas ! Il ne fallait pas ! Qu’il s’étouffe avec son cordon ombilical, que l’infirmière le laisse tombé, que ses poumons soient atrophiés et qu’il meure en s’étouffant ! Tout mais il ne fallait pas qu’il vive ! La ruine sur sa famille, le désastre, il allait échouer dans ce qu’il avait entreprit ! Ses ancêtres le renierait, lui qui avait laissé périr la famille… Et finalement i serait commençant à errer sans fin sur cette terre…. Maudit. Il en laisserait pas faire cette immondice ! Il en laisserait pas ce tas de chair ruiner sa vie, ce petit corps affreusement laid lui volé l’œuvre de sa vie ! S’avançant d’un air décidé, il s’arrêta d’étonnement… Un silence étrange régnait sur la pièce… Un silence ?! Mais bon dieu, c’était impossible, un enfant, lorsqu’il née, il crie, il pleure, il reçoit en lui la vie…
    Mais lui, il était là, en plein milieu de la salle, regardant de haut ses occupant, ses yeux gris glaçant tout le monde, l’arrêtant dans son geste… Un démon… Il n’aurait pas fallut qu’il sorte du trou de sa mère… Et bientôt, la ruine…

    La Sage-femme tourne de l’œil, elle semble effrayé, tétanisée, paralysée par ce petit corps fragile… l’infirmière réussit à prendre l’enfant et le met en couveuse…

    « Et ce fut le début de la décadence. »




Dernière édition par Neko Tsumetai le Sam 25 Avr - 21:52, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neko Tsumetai

avatar

Nombre de messages : 3

MessageSujet: Re: Neko | Uc*   Sam 25 Avr - 21:33

Chapitre 2 : L’enfant au masque de soie.


[list]Il est de commune croyance que des jumeaux portent malheur… Souvent, avant, on tuaient de pareille « monstruosité » de la nature, on les faisaient disparaître de la nature puis priait les dieux d’être bien indulgent envers ceux qui avaient pareillement offensés la nature… Mais, le grand père voulait à tout prix avoir une descendance et il ne lui était pas permit de faire disparaître les deux enfants. Il prit donc une décision qui changea à jamais le destin d’un enfant, qui changea à jamais le destin d’une famille.

L’abject être qui avait pris la forme d’un enfant et qui était sortit en second comme pour narguer et détruire son bonheur ne devrait plus revoir la lumière du jour. Il fût enfermé dans l’une des innombrables caves de la demeure principal et il veillerait à ce que l’enfant soit isolé, enfermé, qu’il souffre tout en cachant son visage au jugement des dieux et ses serviteurs, personne ne devait connaître son existence.

[Be Conitnued]


[justify]
    Chapitre 3 : Le Réveil des Yeux d’aciers.


    « Je suis enfermé ici depuis trop longtemps, je suis enfermé ici depuis trop longtemps… Mon esprit réclame liberté, mon corps, vengeance, cette famille va payer, cette famille va connaître le malheur et la douleur, et à la fin, je serais là, debout, les narguant par mon existence…


    Ainsi commença le massacre, ainsi commença la fin. On ne parlait que d’une seule chose à cette époque, les Air Trecks. A ce qu’ils disaient, il y avait beaucoup de Gang et de meurtres commis par des « Stormriders », recherchés activement par une unité spéciale de la police… C’était son geôlier qui lui en avait parler alors qu’il ne regardait pas ses yeux, alors que le sourire malsain et narquois était caché sous un masque de soie. Douceur sur dureté, innocent sur malsain. Le malin savait se parer des plus beaux atours, des plus beaux vêtement, tel un tic-tac, une enrobage de douceur sur un cœur de fraîcheur…

    Il avait vu une ouverture… Et si ce Gang venait massacrer toute une famille ? Et si le sang allait imbibé le plancher en bois d’hêtre de la branche principale ? Et si cette fête réunissant les membres les plus influents des Tsumetai tournait en bain de sang, un mystérieux gang voulant les détruire… Et le petit blond de quinze ans retint un rire.

    [Be Continued]


    Chapitre 4 : Le Monde de la nuit.


    Mais cela ne suffisait pas. Il avait adoré. L’adrénaline lorsque l’on roule, cette liberté que ses rollers représentaient alors qu’il en avait toujours été privé tout cela lui donnait envie de continuer ainsi, toutes ses sensations fugaces dont il avait été privé lui donnait envie de rouler, d’aller toujours plus vite , toujours plus haut comme ils disaient. Mais il ne pouvait resté dans la région, il avait entendu parler de la plus grande ville du Japon, de ce monde nocturne fascinant.
    Tokyo

    Il prit donc le premier train pour la capitale. Il se sentait comme un poisson dans l’eau en ce monde ou tout était permis et ou le danger vous guette à chaque instant, ou la mort peut vous prendre sans crier gare. Il décida d’être celui qui donne plutôt que celui qui subit. Son calme et son sang-froid même devant les actes les plus ignobles lui laissant la possibilité d’évoluer dans le Nightmare. Qu’est-ce qui allait sortir de cette chrysalide ? Nous verrons bien .

    C’est comme sa qu’il tua deux adolescents et que la police mit le nez dans ses affaires. Tant pis, il pouvait faire avec, n’avait-il pas été déclaré surdoué par les psychologues qui l’avaient vus ? Oui, et plein d’autre chose aussi.

    [Be Continued]



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neko Tsumetai

avatar

Nombre de messages : 3

MessageSujet: Re: Neko | Uc*   Sam 25 Avr - 21:54

Comment trouvez-vous le forum ? Assez bien pour que je m'inscrive ?
Le thème vous plait-il ? Sa va, leyley fait du bon travail.
Comment avez-vous découvert le forum ? HaHa.
Une idée de changement à apporter au forum ? Heu, moi en Rang King ? Cool xD /brique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy Haishin
Thunder Queen

avatar

Nombre de messages : 36
Localisation : J'aimerais être avec lui...
Road : Thunder Road

MessageSujet: Re: Neko | Uc*   Dim 26 Avr - 17:08

Et bien pour moi la fiche est parfaite.
Bien écrit.
J'aime.
Je te valide de suite.
Bienvenu et amuse toi bien.

_________________


Evite moi si tu tiens à la vie... Mya est beaucoup moins patiente que moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Neko | Uc*   

Revenir en haut Aller en bas
 
Neko | Uc*
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» *~* Neko miaou *~* p.12(Yuu(BBD,silver)Uriel(CD,yeon ho))
» Neko Rahmen
» Neko Gallery
» Mayoi Neko Overrun !
» Okaeri Nasai !! Neko-Kawaii =^^=

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Air Gear Résurrection :: 
Présentation
 :: Fiche validées
-
Sauter vers: