AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 deux nouveaux Gmens... et pas des moindres!

Aller en bas 
AuteurMessage
Hidoi & Mugoi

avatar

Nombre de messages : 3

MessageSujet: deux nouveaux Gmens... et pas des moindres!   Lun 4 Mai - 13:58

IDENTITEE.


Nom: Kurushimi
Prénom(s): Hidoi et Mugoi
Surnom(s): Hido et Mu’, ou encore « les jumeaux », e parfois c’est
egalement « les twins »
Age: 18 ans tout les deux !
Arme : Hidoi s’est tres bien familiarisé avec sa batte qu’il a toujours
utilisé ! Mugoi lui, prefere en general les couteaux, mais malgré le fait
d avoir été admis dans les G-men, on lui a refusé ses lames ! il utilise
donc generalement un pistolet de G-men, de modele Luger, mais la plupart du temps, il utilise ce qu’il trouve… si ce sont des lames, c’est encore mieux !!
Ambitions: hahahaha, les ambitions, on en a pas vraiment des
ambitions ! si on peut faire du mal au plus de personnes posibles ca nous
va tres bien !!!




PHYSIQUE & MENTAL.






Description Physique:

Bonsoir bonsoir ! nous allons commencer les presentations de la soirée paaaaaaaar…..*fait tourner la roue*Hidoi !
Donc Hidoi, le plus jeune des deux freres,…. A seulement quelques minutes près, mesure environ 1m65, 1m70, enfin dans ces eaux la ! il est plutôt sec, et pourtant, il a une assez bonne musculature, sans rentrer dans l’excés, assez de muscles dans les bras pour manier sa batte fétiche, et assez d’abdos pour amortir un bon coup de poing ou de pieds ! il a un teint tres pale et a les yeux constemment cérnés… pratique pour quelqu’un dans la police (« c’était naze !! » … « ta gueule ! ») ! il a constemment un petit sourire sadique inquietant au coin de la bouche ! ses yeux son vairons, son œil droit est vert et le gauche est bleu !coiffure ? des cheveux blonds naturels, pas specialement coiffés, qui tembent sur son front, ca et la, on peut trouver des meches grisatres sur les pointes ! au niveau vestimentaire, il est vraiment decontract‘, généralement c’est du genre, baggy, vans, vestes a motifs tribaux ou cranes !
Maintenant passons au grand frere, Mugoi ! celui-ci, bien que plus agé de quelques minutes, fait la meme taille que son frere, ils ne sont pas jumeaux pour rien ! malgré cela, il est plus maigre que Hidoi, il n’est pas musclé du tout, mais il est tres flexible. Il possede les memes yeux vairons que son frere, a la difference que lui, c’est l’œil droit qui est bleu, et donc, par consequent, c’est l’œil gauche qui est vert ! par contre, si son regard est moins bestial que son frere et qu’il a l’air plus las, il n’en est pas moins percant. Il a egalement d’enormes cernes,… ca doit etre de famille surement ! Ses cheveux mi-longs, lisses, blonds naturellement, il les teints entierement en gris blanc, laissant les pointes dans leur couleure originelle ! Vestimentairement parlant, il s’habille generalement de facon un peu classe, sans pour autant denigrer la fashion attitude. Il porte toujours, chemises, cravattes, et autres frasques lui donnant un air stylé tout en restant dans l’ambiance gentil garcon bien habillé !

Description Morale:

Comme on le dit souvent, l’habit ne fait pas le moine ! Il est fou de voir a quel point cet adage dit vrai parfois ! a regarder nos deux cherubins, l’un bien habillé, propre sur lui, l’autre mutin, legerement bléssé, on penserait avoir a faire a deux grands enfants mignons mais quelque peu turbulent ! cela ne saurait etre plus loin de la vérité, car si l’habit ne fait pas le moine, un nom, lui, peu en dire long sur la personne ! En effet, a leur naissance, lorsque leurs parents leur ont donné leurs noms, ils avait etrangement vu juste !
Hidoi, l’atroce ! il est d’une violence sans limites, une fois qu’il a une proie, il ne la lache pas avant que celle-ci ne puisse meme plus avoir la force de pleurer. Oui, j’ai bien dit « proie », car lui-même ne voit pas les gens comme des humains, mais comme des proies potentielles ! et lui-même ne peut pas etre considéré comme un humain, mais reellement comme une bete sauvage ! une bete qui serait civilisée et qui serait douée de parole ! et comme une bete, il n’a pas vraiment beaucoup de préoccupations, a part se nourrir, frapper, mutiler, mordre, ravager et satisfaire son apetit sexuel ! car oui, hidoi est un violeur multirecidiviste, et il est malheureusement arrivé a plusieures reprise que la pauvre victime ne soit ensuite plus en mesure de se plaindre !
Mugoi, le cruel, quand a lui, est beaucoup plus calme et posé que son cadet, mais malheureusement, il s’agit bien evidemment du plus dangereux des deux ! si l’autre et violent et impulsif, celui-ci est reflechit, calme, et terriblement intelligent ! si Hidoi peut etre considéré comme une bete assoifée de sang, Mugoi devrait etre considéré comme son maitre ! Etant l’ainé, Hidoi lui obeit aveuglement ! Mugoi est un veritable sadique doublé d’un veritable traitre. Grace a son intelligence, il reussi toujours a se sortir d’une situation desavantageuse, voire meme carrement dangereuse, et a profiter de la moindre faille pour detruire son adversaire de la manière la plus sure, mais tout en respectant tout de meme certaines conditions, que ca soit long, lent et atrocement douloureux pour sa victime! Je sais, c’est terriblement banal, mais que voulez vous, c’est ca qui le fait tripper! Malgré la violence de Hidoi, c’est pourtant Mugoi qui a a son compte le plus grand nombre de morts.
De plus, ces deux la ont une resistance hors du commun a la douleur, que celle-ci soit physique ou psychologique, rien ne peut les atteindre. Toutes sortes de therapies ont étées tentées sur eux, pour en faire des enfants moins violent, mais toutes se sont soldées par un echec ! tenter de les raisonner en les frappant, en les violentant, a part leur laisser de nombreuses cicatrices, en plus de celles déjà presentes, cela ne leur a jamais rien fait ! les consultations psychiatriques…. Toutes aussi utiles que de pisser dans un violon en dansant la Polka ! et les sejours desormais routiniers en maison de correction ou en asile psychiatrique, n’ont jamais ammené aucun changement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidoi & Mugoi

avatar

Nombre de messages : 3

MessageSujet: Re: deux nouveaux Gmens... et pas des moindres!   Lun 4 Mai - 13:59

ONCE UPON A TIME





Histoire:


Une ruelle sombre, il était environ trois heures du matin. Tout était parfaitement silencieux. Seuls des bruits de coups brisaient le silence calme de la nuit. Une fine silhouette s’engagea dans la ruelle et marcha au rythme des coups jusqu'à arriver devant une énorme benne ! Celui-ci ricana légèrement et s’adossa au mur ! Dans l’obscurité, on parvenait à distinguer vaguement deux silhouettes, l’une a genoux sur l’autre, en train de la frapper, continuellement, sans s’arrêter. En tendant l’oreille, on pouvait entendre deux autres bruits, les ricanements de celui qui frappait, ainsi que de légers sanglots. En entendant ce deuxième son, la silhouette adossée au mur sortit une lampe torche d’une de ses poches et éclaira la ruelle ! A quelques mètres recroquevillée contre un mur, une jeune fille pleurait,
décoiffée, le nez en sang, les vêtements entièrement déchirés, et des
At’s détruits aux pieds !

« -….. Pffff tu l’as violée Hido’ ? … Hido’ !... eh, écoute, moi ! … arrête de t’acharner sur ce rider, il est mort, c’est plus une tète qu’il a, c’est de la bouillie !
-Ttssssk, ta gueule, et baisse ta lampe Mu’, tu m’éblouis »

La deuxième silhouette se releva et se retourna, un sourire sadique affiché sur son visage pale, il vit que son frère lui faisait des signes de tètes vers la jeune rideuse. En la regardant, le sourire malade s’allongea considérablement. Mugoi ricana légèrement, comprenant que son frère avait effectivement violé cette fille ! Et cela ne lui fit ni chaud ni froid !

……………….


L’histoire des deux jumeaux avait commencé une soirée d’hivers, alors qu’ils avaient 9 ans, leur mère rentra à nouveau, complètement saoule du travail…. Enfin si seulement elle était complètement saoule, des traces de piqures aux bras, et elle tenait par la main un homme d’âge mur, au regard vicieux. Elle poussa violemment les deux jumeaux, et entraina l’homme dans sa chambre…. Les deux petites mains des jumeaux se serraient fortement

« -allez les frangins, restez pas plantez la, vous occupez pas de maman, venez manger !
-Oui Nee san »

Les deux enfants suivirent leur grande sœur dans la cuisine miteuse du
petit appartement des bas quartiers ! Celle-ci était de 11 ans leur ainée, elle n’était pas tres grande, mais était vraiment belle, beaucoup de garçons voulaient sortir avec mais elle ne faisait que les repousser ! Elle travaillait sans cesse et s’occupait de ses deux frères, même si ils n’étaient pas du même père… même si d’ailleurs on ne connaissait pas le père des jumeaux ! Car la mère avait un travail minable d’assistante dans une minuscule maison d’édition éternellement au bord de la faillite, et pour arrondir ses fins de mois, celle-ci racolait, et le père des jumeaux n’était qu’un de ces nombreux amants de passage qui passaient soirs après soirs ! Malgré cela, la fille
avait énormément d affection pour ses frères qu’elle aimait et chérissait plus que tout au monde, contrairement a sa mère, ce véritable déchet qui lui pourrissait la vie !

«- dit dit, nee san, aujourd’hui, j’ai encore été premier de la classe au contrôle de mathématiques !
-Eh eh et bah moi, j’ai été premier en sport, comme d’habitude ! »

Leur sœur leur fit un sourire, qu’ils ne sont pas prés d’oublier, pour la simple et bonne raison que ce fut le dernier !
Des cris de leur mère se firent entendre, mais pas les cris de plaisirs qu’ils avaient tous l’habitude d’entendre. L’homme sortit en trombe de la chambre, les yeux injectés de sang, complètement sous l’emprise de la drogue et de l’alcool, il se dirigea vers la jeune fille et bondit sur elle commençant à la déshabiller. Celle-ci se débattit et le frappa, chose qui énerva l’homme qui pour se venger attrapa la première chose qui lui tomba sous la main, une casserole, et frappa de toute ses forces sur le crane de la sœur bien aimée ! elle cessa immédiatement de se débattre, complètement evanouie, et l’homme en profita pour la violer, devant les deux jumeaux. Puis une fois u’il eut finit et qu’il ai souillé toute les partie du corps de la jeune fille, il sortit
quelques billets qu’il laissa tomber sur le corps inerte ! la mère, bien que le visage recouvert de sang s’empressa de sauter sur les billets, ne s’occupant pas de l’etat de ses enfants!!

……………



« -comprenez moi bien, je sais que vous etes jeunes, mais vous devriez être en mesure de comprendre cela, pour faire simple, cela fait maintenant trois ans que votre sœur est dans le coma, et avec les dommages que les coups portés a son crane ont causées, elle risque bien de ne plus jamais se reveiller ! Nous avons tenté tout ce que nous pouvions, mais il n’y a rien de plus a faire. Son cerveau est tres serieusement atteint, et ne contrôle plus son corps. Elle nous fait entre deux et cinq attaques cardiaques par jour. Nous allons devoir la debrancher. Je sais que theoriquement ce n’est pas a vous que je devrais le dire, mais votre mère est comme toujours injoignable ! encore désolé mais, nous ne pouvons plus rien faire. On peut dire qu’elle était déjà morte en arriv…
-LA FEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEERME »

L’un des deux enfants avait bondit comme un sauvage sur le docteur, passant par-dessus le bureau et faisant tomber celui-ci a la renverse et le
ruant de coup de poing, en hurlant et pleurant de rage !

«- LA FERME ! TA GUEULE ! SALE MEDECIN DE MERDE ! RENDS MOI MA SŒUR ! BATARDS ! RENDS LA MOI !!
-Hido’, arrête ! »

Le deuxième jumeau avait a peine murmuré son ordre que déjà son frère s’était stoppé net. Mugoi s’était levé, calme, comme toujours et s’appreta a sortir, suivi de son frère sanglotant, puis il se tourna vers le medecin !

« je comprends tout a fait docteur. Elle est belle et bien morte il y a trois ans, nous vous remercions tout de même de vos efforts. Veuillez excuser mon frère mais nous etions tres attaché a notre sœur ! Merci encore, et au revoir docteur ! »

Mugoi s’inclina pour saluer le docteur et forca son frère larmoyant a en faire de même en lui appuyant sur la tète, puis ils sortirent tout deux de l’hopital

…………………………


Dernière édition par Hidoi & Mugoi le Lun 4 Mai - 14:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidoi & Mugoi

avatar

Nombre de messages : 3

MessageSujet: Re: deux nouveaux Gmens... et pas des moindres!   Lun 4 Mai - 14:11

Une piece grise, morne !
quatres personnes se trouvaient dans cette salle, au mileu se trouve un bureau. L’homme derriere le bureau commenca a prendre la parole !

« …pfffffff vous etes vraiment desesperants tout les deux. Enfin, desesperant n’est pas le mot… disons que pour vous, c’est terminé les enfants ! en trois ans vous avez a vous deux, tué 57 personnes, torturé 67 personnes, violé 134 personnes, brulé 13 domiciles, cambriolé 19 domiciles, et je passe les delits majeurs tels que agressions, vols, outrage a agent… la liste et longue ! et je crois que le pire, c’est que vous avez a peine 15 ans!»

L’homme, assez agé, était commissaire de police, il soupira lentement, complètement dépassé, se demandant comment deux jeunes enfants pouvaient être aussi dangereux. Puis il fut sortit de ses pensées par le plus maigre des deux !

« -eeuuuuh, veuillez m’excuser,mais… je n’ai jamais violé personne moi, ca c’est lui, pas moi !
-Hinhinhinhin, ouai, ca c’moi ca. Pfff vous verriez ca comme elles gueulent en general… nan c’est assez chiant,elles se debattent, elles essaient de fuir, faut que je les frappe et que je les attache… trop de violence inutile hinhinhin ! et des fois, dans l’exitation, j’fait pas gaffe, je serre trop et j’leur brise le cou…. Mais ca arrive rarement ! »

Le comissaire avait un air effrayé, ces enfants était clairement dingues, il se demandait vraiment comment c’était possible!

«- bon, dites moi comment contacter votre mère, que pour fois elle vienne vous voir, avant que vous ne soyez envoyez en maison de redressement, même si je doute que cela ne serve a quelque chose de vous y envoyer !
-Maman ? comment la contacter ? haha, tres simple… prenez une pelle et creusez dans le terrain vague, derriere chez nous, pres du poteau electrique !
-COMMENT ?? vous avez tué votre mère ?
-Bah ouai, pourquoi c’est quoi le probleme ? on a crevé cette pute et on lui a bien fait payer ce qu’elle nous a fait !
-N’insultez pas votre mère de cette façon !!!!
-Calmez vous commissaire, on ne l’insulte pas, c’était réellement son occupation, elle racolait !
-Et votre père, pouvez vous le contacter ?
-Notre père, on ne le connais pas, et notre mère non plus le connait pas!, il devait s’agir de l’un de ses clients ! »

Le comissaire soupira longuement et fit un signe a l’agent se trouvant derriere les jumeaux, celui-ci tapota les epaules des jumeaux qui comprirent et se leverent, menottes aux poignets, ils firent coucou au commissaire en sortant, tout en lui souriant !

…………………

« aaaah bonjour commissaire, qu’est ce qui vous amene ?»

Le commissaire rentra dans le bureau du psychiatre en chef de l’asile rattaché a la maison de redressement !

« -je suis venu aux nouvelles, ca fait 6 mois qu’ils ont étés mis en redressement, les deux jumeaux, j’voulais savoir si ils allaient être capable sous peu de sortir, guéris !
-….mmmmh, et bien. Je pense que les remettre en liberté serait une énorme erreur ! mais bon, ils sont mineurs et n’on été condamnés qu’a dix huits mois de maison de redressement ! et malheureusement, même si ils sont plus dangereux que la plupart des criminels adultes, je ne peux rien faire pour empecher leur sortie.
-.. hein ? mais pourquoi vous dites ca ? vous ne pouvez pas les « guérir » ?
-Et bien…. En general, lorsque patient est psychologiquement « malade », si on veut pouvoir le sortir de sa psychopathologie, il faut d’abord lui en faire prendre conscience ! car comme vous le savez, la plupart des maniaques ou des tueurs shyzophrenes n’ont pas conscience qu’ils sont mentalement atteint. Et donc, lorsque le patient prends conscience qu’il est « malade», il est bien plus aisé de le soigner ! mais ces deux jeunes, ils ont pleinement conscience d’être… non pas « malades », mais… complètement dérangés et ils n’ont absolument aucune intention de changer, pour la simple et bonne raison que.. c’est leur nature !
-Donc pour resumer, ils savent qu’ils sont fous, ils l’assument etils ne veulent pas changer ! c’est ca ?
-Tout a fait !
-Mais… je veux dire… pourquoi ? pourquoi en sont ils arrivé a ce degré d’atrocités
-Une enfance du genre plutôt difficile je dois dire !
-Comment cela ?
-… et bien, ils m’ont racontés leur histoire et je dois bien avouer être heureux de mon passé a present !
-Qu’est ce qu’il s’est passé ?
-Et bien d’aussi loins qu’ils s’en souviennent, ils ont toujours vecus avec leur mère, prostituée, junky et alcolique, c’est leur grande sœur qui s’est toujours occupée d’eux, jusqu'à ce qu’ils aient neuf ans. Un soir, leur mère rentre, complètement intoxiquée, avec un client, celui-ci serait devenu violent, aurait battu la mère, puis violé et fracassé le crane de la grande sœur qui a, depuis ce jour, été dans le coma ! la mère ne travaillant pas et n’ayant pas d’emploi fixe a part le fait de se prostituer, ne s’occupait pas de ses enfants, qui, tout les jours devaient lutter pour survivre, livrés a eux même dans les quartiers mal famés de Tokyo. C’est ce qui a créé la nature violente du plus jeune, l’autre quand a lui prone plutôt la doctrine de « la vengeance est un plat qui se mange froid », il est capable d’attendre des mois pour reflechir a sa vengeance et a l’appliquer ! c’est un véritable vicieux. Toutes les victimes torturées l’ont étés par lui ! apparement, comme il est plus faible que son frère, il a souvent été pris pour cible par ceux qui leur voulait du mal, il a donc appris a combattre avec ce qu’il avait… un intelligence terriblement développée. Je lui ai fait passé un test de QI auquel il a obtenue 137… c’est un véritable génie, mais malheuresement il s’emploi a trouver comment faire souffrir autrui ! mais bon, ils vivaient a moitié dans la rue et a moitié avec leur mère jusqu'à ce qu’ils eurent l’âge de 12 ans ! leur sœur, toujours dans le coma, a du être débranchée. En rentrant chez eux, le jour même, leur mère aurait fait des mauvais commentaire, concernant leur sœur et ils l’aurait, d’un commun accord, egorgée ! puis ils on quitté la maison et c’est la qu’aurait commencé tout leurs mefaits !
-… Mon dieu !
-oui, la vie ne les a pas epargnés !
-…mouai ! »


Le comissaire se leva et se contenta d’un signe de tète pour dire au revoir au docteur ! puis il arpenta les couloirs jusqu'à arriver devant les fenetre donnant sur la salle commune. Les jumeaux y étaient, a l’ecart, trop crains par les autres jeunes detenus ! ceux-ci remarquerent le vieil homme et lui firent coucou, avec un grand sourire enfantin ! le comissaire soupira, il reflechissais a ce que le docteur avait dit, a l’histoire de ces gamins et se mit a penser que beaucoup de jeunes ont une vie tres dure et ne sont pas pour autant des serial killers ! peut être leur pathologie venait elle des drogues que leur mère toxico avait du ingerer durant la grossesse ! qui sait ! le vieil homme repondit vaguement au coucou des jumeaux et s’en alla en hochant la tète de dépit !

…………………..

« -Bah putain…. Alors c’est toi qui faisait la chasse aux riders depuis trois mois déjà ??
-Heein ??? »

Hidoi regarda son interlocuteur, un homme assez sec, avec des cheveux noirs agrementés de meches rouges. Il le devisagea ! l’homme regarda tout autour de l’adolescent. Une impasse, de hauts murs sans accroches, tres largements huilés, au sol jonchaient une quinzaines de stormriders. Toute une bande. Puis l’homme posa sur le blondinet son regard perçant. celui-ci, plutôt bien habillé, jean baggy, veste noire, était recouvert de sang, et la batte qu’il tenait a la main ne l’était pas moins

«- hahaha, laisse moi analyser la situation ! tu a prealablement huilé tout les murs de cette impasse pour qu’ils glissent et qu’aucun de la bande ne puisse s’enfuir en faisant un wallride, puis en placant des obstacles, tu les a attirés jusqu’ici ou, avec l’effet de surprise tu les a tous battus avec ta batte ! j’ai bon petit ?
-…. Ouai, juste sur un point ! c’est bien moi qui les ai defoncés !
-Hein ?
-C’est moi qui ai fait tout le reste »

L’homme se retourna, derriere lui, adossé au mur de l’autre coté de la , se trouvait Mudoi, tout a fait decontracté comme a son habitude! Celui-ci soupira et alla se placer a coté de son frère !

«- … mais t’es qui toi d’abord ? mu’ j’le matraque lui aussi
-Heeeeeeeeeeeeein ?? tu veux me matraquer ? Moi ? espece de petit morveux de merde ! »

L’homme sortit alors un énorme pistolet, qui surprit les deux frères qui en reculerent même d’un pas !

«- bordel, mais vous etes qui ??
-AAAAAAAAAH, ca vous interesse maintenant de savoir qui je suis… regardez ma -plaque, j’suis flic bande d’enfoirés !!
-Eh merde ! Vous allez nous arrêter pour avoir défoncé ces gars ?
-…’tendez une minute… vous seriez pas les frères kurushimi ? Vous v’nez de sortir de redressement y’a quelques mois ! Nan ?
-Oui c’est nous, pourquoi ?
-La ferme, c’est moi qui pose les questions ici. Pourquoi vous avez défoncé cette team
-franchement ? C’est simple, on est sortit de redressement et on se faisait chier, on savait pas quoi faire, puis on a vu passer plusieurs mecs avec ces espèces de rollers la, les AIR TRECK. Et on a pas aimé la façon dont ils se la racontaient la tous, alors on a décidé, pour tuer le temps, de les chasser !
-je vois, c’que j’avais entendu sur vous était entièrement vrai, vous êtes un duo de malades. Vous aimez la violence ? J’ai p’tet un job pour vous !.......»





………………………..FIN………………………………
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy Haishin
Thunder Queen

avatar

Nombre de messages : 36
Localisation : J'aimerais être avec lui...
Road : Thunder Road

MessageSujet: Re: deux nouveaux Gmens... et pas des moindres!   Mar 5 Mai - 0:18

Validée.
Amuse toi bien ^^

_________________


Evite moi si tu tiens à la vie... Mya est beaucoup moins patiente que moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: deux nouveaux Gmens... et pas des moindres!   

Revenir en haut Aller en bas
 
deux nouveaux Gmens... et pas des moindres!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sortie prochaine de deux nouveaux camions... roses !
» Deux nouveaux compacts chez Nikon
» The World God Only Knows
» Deux nouveaux revers Cité de Carcassonne
» deux nouveaux pinkeeps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Air Gear Résurrection :: 
Présentation
 :: Fiche validées
-
Sauter vers: