AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ryu nagashi !

Aller en bas 
AuteurMessage
Ryu Nagashi
Dragon King

avatar

Nombre de messages : 133
Localisation : Dans les méandres de la nuit !
Road : Dragon road

MessageSujet: Ryu nagashi !   Dim 15 Mar - 12:49

~ Présentation ~


Nom : Nagashi

Prénom : Ryu

Age : 18 ans

Road:

Dragon road: Flame + Bloody

La dragon road et une road avec bien des facette, mêlant croc et flamme, cet road et principalement une road parcourut de violence, une violence qui ne se fait non pas pour marquer les adversaires de ça road ou encore pour simplement se faire plaisir à tuer, la dragon road et une road d'aisance et de souplesse pure, les rider usant de leur vitesse pour atteindre les sommets, usant de leur puissance pour ce faire respecter et craindre, mêlant ainsi leur flamme à ce cocktail pour lui donner du goût et de la classe, un style de ride plutôt violent et furtif, gardant à l'esprit qu'atteindre le sommet pour protéger leur proche n'est autre que leur but leur intention. Atteindre le point culminent de leur style de ride qui se résume assez facilement, rider avec conviction, ne jamais abandonner, une mentalité de fer et un physique très demandée, combat au corps à corps pure, les dragon rider on une particularité lorsqu'il blesse un adversaire, une simple blessure les dégât sont à la fois externe et interne sachant que les dégât interne sont bien plus importantes, en est fait au moment de blesser l'adversaire, le dragon rider relâche des flammes dans la blessure, les dégât sont alors du simple bouillonnement de sang à l'embrassement total.

Description physique :

Je dois bien mesurer dans les 1m80, j'ai des yeux de couleur marron claire. Selon les gens de mon entourage j'ai un physique assez sportif, ce qui n'est pas mon avis. Lorsque l'ont me rencontre pour la première fois on penserait à un vrai dépressif, j'ai vraiment une tête à faire peur, toujours des cernes et cette horrible regard sans fond. On peu rarement y voir une lueur, même pas une lueur de vie. Pour ma coiffure, ne me posé pas la question, ce n'est pas grâce à une nouvelle marque de gel ni même à quelque coiffeur pro que ce soit, c'est juste mon illustre flemme et oui je suis du genre lève tard et surtout en retard et ne fait jamais attention à mes cheveux. Bien que l'ont me complimente toujours, je ne comprends pas ce que les gens y trouvent, ils n'ont pas remarqué que c'était tout bonnement l'œuvre de ma flemme ? Enfin, on me dis souvent que mon visage n'exprime aucun sentiment lorsque je ride, comme si cela ne me faisais pas plaisir que je n'éprouvai aucun sentiment lorsque mes pieds se trouvent au fond de mes At's et me propulse vers les cieux. Et bien, je ne suis pas le genre de personne qui aime montrer mes sentiments, je reste cloîtré dans mon monde et c'est le seul est unique lieu dans lequel je peux m'exprimai. Bref, ne restaient pas sur vos premières impressions je vous prie, je suis quelqu'un des plus « normal »

Description Morale :

Hmm.. que dire sur ce caractère, quelque peu tumultueux et assez sombre, bien que je sois impulsif et froid, je suis quelqu'un de calme, posé, assez facile à cerner et sympathique. Quelque peu égoïste je ne vis que pour moi, j'ai appris par le passé que les liens ne servent à rien et ne fais que plus de mal que de bien. Je suis quelqu'un, qui souvent fonce tête baissée sans essayais de comprendre ce qui se passe, enfin c'est ce que l'ont pense. J'ai aussi un caractère bien trempais quand le moment est venu de m'imposais, je n'aime pas que l'ont m'ignore et peu sortir les crocs pour un simple oui ou non. On me dit souvent que je ne suis pas doué avec les filles et bien je suis un peu du même avis, je suis peut-être un peu trop brute pour espérez un jour avoir dans mes bras la perle rare, enfin passons ce détail. Je suis aussi un visage de marbre, je n'aime pas montrer mes sentiments, pas que je ne le veuille juste que je ne peux pas, outre l'excitation dû au combat ou encore l'envie de répandre le sang, je ne sais pas montrais mes sentiments, d'où ce vieux surnom "visage de marbre". Cependant, il existe quand même en moins une petit côté ou tout semble rose et tout les sentiments qui vont avec, tendresse etc... Bien que je ne le montre pas souvent, j'ai beau faire partie des prédateurs assoiffée de sang, je n'en reste pas moins un homme de 18 ans, qui sans At's n'est qu'un simple civil dont le passe temps favoris est le dessin.

Histoire :

Mon passé hein ? Et bien je suis le fils unique d'une famille vivante autre fois dans un petit village au beau milieux de nulle part au japons et pour tout dire je ne me rappelle même pas du nom de cet endroit, enfin mon père était boulanger et ma mère institutrices, notre vie était des plus paisibles un vrai petit paradis, cependant il y a toujours une fin aux bonnes choses. Je me rappelle encore de ce jour, j'étais de retour de l'école j'avais 10 ans et comme toujours la première chose que je faissais été d'entrer de balancer mes chaussure, lancer mon sac dans un coin et j'allais me posais devant la télé pour regarder deko king, mais ce jour je n'eus pas le temps d'atteindre la porte que mon père sortez déjà et me prenais dans mes bras, à voir ses yeux il venait de pleurer toutes les larmes de son corps, j'étais vraiment étonné de voir ça, mon père, le grand, le plus fort le plus puissant des hommes sur terre (après deko king bien sûr) venait de verser des larmes. Enfin, je ne le savais pas à ce moment-là, je ne savais pas que ma mère venait de passer dans l'autre monde, un accident banal sur le chemin du retour elle s'était prise une balle de base ball lancer par une machine a plus de 150 km/h. Banal non ? Elle peut y survivre, c'est ma mère après tout, elle est forte, je suis sûr que si je passe cette porte, elle me saluera avec ce même sourire et me présentera mon gâteau préférer, on était jeudi aujourd'hui, elle finissait plutôt, c'était une blague mon père me mentait, il voulait juste gardé plus de gâteaux plus lui. Je n'arrivais pas à le croire, j'étais bien trop jeune et ne pouvais comprendre, je me libérais des bras de mon père et me rué vers la porte, l'ouvrais à la voler et découvrais avec stupéfaction, ma mère allongeait dans le fauteuil et au loin le son des ambulances qui foncé à vive allure vers la maison. Mes jambes se dérobée sous mon poids et mes mains se posèrent sur ceux de ma mère, elle était froide tout comme de la glace, je n'arrivais pas à y croire, tout était perdu mon monde, tout était écroulé, rien n'était plus pareil, sans elle tout allait de travers.

Au bout d'un an passé sans ma mère, mon père réussis a trouver un travail mieux payer sur la capital nippones, avec son simple salaires il n'était pas facile de nous faire vivre et fini par ranger son tablier pour allait travailler dans les grandes usine de la capital, l'idée de quitter notre havre de paix m'était pénibles âgé de onze ans j'allais être une nouvelle élève transférer en cours d'année, cela ne me plaisais pas trop et j'avais raison de craindre ce moment, car comme toujours les nouveaux arrivant se voyait souvent être l'oeuvre de bizutage. A mon plus grand plaisir je n'étais pas le seul, je sais cela peut être un peu vil, mais c'est à ce moment-là que je fis la connaissance de ce garçon, un vrai chevaliers au grand coeur, qu'importe les moments il était celui sur qui on pouvait compter, au fil du temps il devient mon meilleur amis et sans même nous en rendre compte nous étions tombés dans un tout autre monde ce cercler vicieux ou bagarre, alcool et toute une tonne d'autre merde nous tombez sur la tronche a chaque recoin de rue, mon père était tombé dans l'alcool n'allez plus au boulot et au final je me retrouvais à la porte avec pour seul mot : « désoler fils, mais tu ne m'es d'aucune utilité » et c'est tout, rien de plus je me retrouvais dans la rue sans toit sans rien, pour mon plus grand bonheur les parents de Toshi acceptèrent de me prendre sous leurs ailes et faire de moi leur fils, je portais désormais le nom de Yoshimori avec fierté.

La vie allait à petit train, notre petite famille était réellement heureuse, enfin jusqu'à ce soir-là, comme sortis de nulle part trois hommes entrèrent et liquidée sous mes yeux ma famille. Âgé de 14 ans je n'avais rien pu faire, rien. Tout était perdu j'étais maudis, chaque nouveau lien que je créais partais en lambeau. Désormais seul je n'avais nulle part ou allez et c'est un beau soir que je finis enfin par le découvrir, ce tout autre monde, celui ou comme sortis d'un rêve tous avait cette capacité de voler. Un monde qui m'attirât par sa simple présence. Le nightmare, je venais tout juste de découvrir ce monde un peu particulier quand, comme sorti de nulle part, un homme m'accostât, dans mes yeux il put déceler ce qui fais de moi aujourd'hui ce que je suis, dans mes yeux il put deviné que ce monde allait représentait tout pour moi, je ne savais pas qui il était, ni d'où il venait, ses intentions n'étaient pas mauvaises. Il était quelqu'un de bien une nouvelle fois je m'étais enrôlé dans un tourbillon de lien, lien entre père et fils, l'homme qui m'as toute appris, l'homme qui m'as laissé voir au-delà des yeux de simple civil, nous étions totalement différents, le sens du mot liberté nous l'avions découvert. Une nouvelle fois je fus adopté et me nommer cette fois Ryu nagashi, plus connu sous le nom de dragon rider.

Cela dois maintenant faire quatre ans, quatre années que j'avais découvert le monde de la nuit, deux années ou chaque jour n'était que perfectionnement, j'avais sué sang et eau, mais au final je ne le regrettais pas. Cet homme avait été pour moi un réel père, un vrai mentor. S'il devait y avoir en ce monde un seul homme digne de devenir le sky king à mes yeux cela aurait été lui. Il était tout pour moi, mais comme toute chose la fin était imminente. Ce soir-là j'avais pleuré sa mort, hurlant le désespoir dans la ville de Tokyo, marquant le sol de ma route, faisant pleurer mes roues pour laissait paraitre les flammes de ma colère, je m'étais révolté contre le monde, encore une fois j'avais perdu un être proches. Tout c'était joué en une action, tout ce que l'ont pouvait attendre d'un duel de rang A, mais au final il fit le seul à perdre la vie. Je ridais avec fureur ce soir-là, je ne voulais qu'une chose: la vengeance, j'étais victimes d'une injustice, une nouvelle fois la mort s'acharner contre moi, emportant l'homme qui m'avais le plus donner. Mon père.
Ce soir-là remonté a il y a deux ans, mon monde c'était écroulé ce jour-là. L'eau avait passé sous les ponts, la vengeance ne m'avait mené à rien. Désormais j'aire dans le ce monde sans vraiment savoir où je vais. Mon titre de king ne me mènerais nulle part et ce n'est pas c'est regalia au roue denté qui allait m'aider à trouver les personnes capables de tenir le chocs que fil de plomb qui nous lierais d'amitié ou même d'amour qui sais. Enfin, ce soir tout cela semble si loin derrière moi. Le monde de la nuit était mon terrain de chasse, mon domaine de jeux, mon ciel infinie. J'aurais aimé trouver quelqu'un avec qui rider sur cet road sans fin. Que l'avenir me réserve-t-il ? Je ne sais pas trop, je verrais cela au moment venu.

~ Le forum ~

Comment trouvez-vous le forum ? Je l'ai crée, je vais pas dire que j'aime pas mon boulot ><
Le thème vous plait-il ? Je l'aurais pas choisit si je le trouvé pas bien ><
Comment avez-vous découvert le forum ? question suivante...
Une idée de changement à apporter au forum ? Allez savoir

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://airgear-resurection.actifforum.com
 
Ryu nagashi !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Appellez le plombier ! [Elio Nagashi, Riko Sugar, Amai Satougashi et Ike Darras] [Terminé] (enfin olol)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Air Gear Résurrection :: 
Présentation
 :: Fiche validées
-
Sauter vers: